Hygiène digestive & intestinale

SYNERMYOSE

32,10 

200 gélules

Référence : 153

Les infections fongiques et parasitaires sont plus fréquentes de nos jours pour un grand nombre de raisons : les gens vivent plus longtemps, il y a un usage généralisé des antibiotiques, on a plus de stress chronique etc… Il existe de nombreux types de parasites, le plus connu est bien évidemment le Candida albican, mais il y en a d’autres tels que l’ascaris, le ténia ou encore les oxyures. Ces parasites et champignons favorisent, comme milieu de vie, les déchets accumulés sur la paroi des intestins. Ils privent l’organisme de nutriments essentiels et produisent des toxines. Ils contribuent de cette manière à l’apparition de nombreux désordres : anxiété, nervosité, yeux gonflés, démangeaisons de la pointe du nez, fatigue, maux de tête.

SYNERMYOSE est donc la solution pour se débarrasser de ces indésirables puisque ce complément contient des principes très actifs contre les parasites et champignons des familles aspergillus et Candida. Il  Renforce le terrain et lutte contre la prolifération des germes sur la durée. Gélules DRcaps à libération contrôlée résistantes à l’acidité pour protéger l’estomac des huiles essentielles.

1 à 2 gélules matin, midi et soir.

Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 12 ans (HE cannelle et sarriette).
Pas d’utilisation prolongée sans l’avis d’un spécialiste (basilic).

Apport de 6 gélules DR-caps ™ résistantes à l’acidité
Olivier : 360 mg
Bardane : 270 mg
Cannelle : 240 mg
Sarriette : 240 mg
Lithotamne : 225 mg
Caprylate de calcium (Acide caprylique) : 120 mg
He sarriette des montagnes : 18 mg
He cannelle : 18 mg
Basilic : 2,7 mg
Dont vit. B8 naturelle (biotine) : 54 µg (108% VNR*)
Zinc : 10 mg (100% VNR*)

* Valeur Nutritionnelle de Référence

Olivier

L’Olivier, Olea europaea, est une espèce originaire de la Syrie et naturalisé dans tout le pourtour méditerranéen. Depuis l’antiquité, l’olivier représente la force, la victoire, la sagesse et la fidélité. Ses principes utilisés dans les compléments alimentaires sont issus des feuilles de l’olivier. On s’intéressera ainsi à ses triterpènes, comme l’acide oléanolique, ses flavonoïdes, dont le rutoside, ses acides phénols, avec l’acide caféique, et tout particulièrement à un secoiridoïde amer typique de l’olivier : l’oleuropéine.
Celui-ci confère aux feuilles d’olivier majoritairement ses vertus tant recherchées.

Sarriette

La Sarriette, Satureja montana, de son nom commun herbe de Saint Julien, jouit depuis l’Antiquité d’un grand prestige aux cotés du Thym, du serpolet ou de l’hysope tant en condiment que pour son utilisation traditionnelle. Elle fait partie des 5 herbes de Provence. La sarriette est un arbrisseau vivace poussant en garrigue méditerranéenne. Les principes de la sarriette sont des acides phénols, comme l’acide rosmarinique et des essences à phénol monoterpéniques dont le fameux carvacrol et le thymol.
La poudre de feuille de sarriette :

  • Favorise la digestion.

Acide caprylique

Du latin Capra parce qu’il fut découvert dans le lait de chèvre, l’acide octanoïque ou acide caprylique est un acide gras saturé à chaine linéaire comportant 8 atomes de carbone. Il est présent naturellement dans la noix de coco et dans le lait maternel. Il est particulièrement hydrosoluble et se distingue par une odeur typiquement rance. Les Ag organiques sont utilisés depuis des centaines d’années.