Stress, Sommeil & Émotions

BOOSTOPTIM

31,10 

90 gélules en Pullulan

Référence : 174

L’as de l’adaptation

Le stress survient lorsqu’on se sent débordé, ce qui entraîne une cascade d’événements souvent indésirables dans notre organisme. Les plantes adaptogènes vont alors réagir comme des régulateurs biologiques naturels, et offrir au corps et à l’esprit de nombreux effets bénéfiques de capacité d’adaptation au stress, qui est malheureusement très présent dans notre mode de vie moderne et sédentaire. Une plante adaptogène doit associer au moins trois qualités :
– renforcer l’énergie physique et psychique,
– améliorer les défenses immunitaires (préventif)
– agir positivement sur au moins une fonction métabolique (cholestérol, glycémie…).
Leur avantage réside dans l’absence d’accoutumance et de dépendance. BOOSTOPTIM, avec son complexe de plantes adaptogènes, permet ainsi d’augmenter ses capacités de résistance lorsque l’on fait face à un environnement stressant.

 

1 à 3 gélules par jour.
Utilisation recommandée en première partie de la journée (matin, midi) ou suivant l’avis du praticien de santé.

Déconseillé en cas d’usage concomitant d’anticoagulants (Schisandra) et en cas d’antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein (Astragale).

Apport de 3 gélules en pullulan
Schisandra extrait (Schisandra chinensis) : 135 mg
Schisandra poudre (Schisandra chinensis) : 240 mg
Astragale extrait (Astragalus membranaceus) : 300 mg
Rhodiola extrait (Rhodiola rosea) : 300 mg
Eleutherocoque poudre (Eleutherococcus senticous) : 300 mg
Vitamine B1 : 1,1 mg (100 % VNR*)
Vitamine B2 : 1,4 mg (100 % VNR*)
Vitamine B6 : 1,4 mg (100 % VNR*)

* Valeur Nutritionnelle de Référence

Rhodiola

L’orpin rose (Rhodiola rosea L.) est une Crassulacée pérenne des zones subarctiques de l’hémisphère Nord et des régions de haute altitude.
Dans les Alpes suisses, R. rosea, fait partie du cortège floristique spontané de l’étage subalpin-alpin (1800-3000 m), croissant dans les massifs siliceux à forte pluviométrie.
Connue depuis trois mille ans des peuples nordiques, cette plante aurait été offerte par les dieux scandinaves pour redonner force, courage et confiance en soi aux valeureux Vikings.
C’est peut-être la raison pour laquelle il est de coutume, en Sibérie, d’en faire cadeau aux jeunes mariés afin qu’ils donnent naissance à des enfants sains, endurants et vigoureux.
Essentiellement composée de rosavine, de salidroside et de lavonoïdes, la rhodiole compte également dans sa composition 12 acides aminés et 20 minéraux et multivitamines.

Nous utilisons une rhodiole titré à 3% en rosavine et 1% en salidoroside qui :

  • Aide l’organisme à s’adapter au stress émotionnel et physique,
  • Stimule le système nerveux,
  • Stimule la perception et améliore l’état d’esprit,
  • Normalise le fonctionnement du tube intestinal,
  • Aide à l’endormissement.

« la Rhodiola aide à guérir les blessures profondes du cœur intervenues dans l’enfance souvent causées par une éducation trop castrante » ( Anne Vastel)

Eleuthérocoque

Originaire de la Sibérie et du nord de la Chine, cet arbuste est de la même famille que le ginseng (Panax ginseng), mais d’un genre botanique différent. Plante forestière qui tolère des climats plus froids que ses cousins, l’Eleuthérocoque colonise les forêts mixtes situées au-delà de la limite géographique du Panax ginseng.
On récolte la racine à l’automne car c’est à ce moment que la plus grande concentration des substances actives s’y trouve, telles que : saponines, vitamines, acides aminés essentiels, lignanes, coumarines, polysaccharides , et surtout divers hétérosides dont l’éleuthéroside, principale substance active.
C’est au milieu du 19° siècle, que les russes ont découvert les principes actifs et les vertus de l’Eleuthérocoque lors de travaux réalisés dans le cadre d’un programme réalisés auprès des militaires soumis à des stress très importants afin d’optimiser leur adaptation à l’espace.

L’Eleuthérocoque :

  • Contribue à accroitre l’énergie intellectuelle et physique,
  • Contribue à une circulation normale du sang, qui est associée aux performances cérébrales et à la réactivité,
  • Soutient les défenses naturelles.

Schisandra

Le Schisandra de Chine est une liane arborescente caduque, sauvage à croissance lente pouvant atteindre 9 à 10 mètres de long. Elle s’enroule autour des arbres et peut atteindre leur sommet.
On trouve cette espèce dans le nord-est de la Chine, en Manchourie, au Japon. Le nom chinois peut être traduit par « graine aux 5 saveurs » à cause de son goût unique où se mélange l’amer, le sucré, le salé, le piquant, l’aigre.
La schisandra dispose d’un large panel de principes actifs pour justifier de ses nombreux bienfaits. On en dénombre pas moins d’une trentaine (schizandrine, gomisine…).
Elle se compose également de terpénoïdes, d’antioxydants (flavonoïdes), de polyphénols. On retiendra exceptionnellement ses lignanes qui lui valent une partie de ses propriétés de plante adaptogène.

Le Schisandra :

  • Aide la résistance physique et mentale,
  • Accroit la capacité d’une personne à s’adapter au stress.

Astragale

De son nom scientifique «Astragalus membranaceus», l’Astragale appartient à la famille des Fabacées. C’est à cette famille qu’appartiennent également les petits pois, les haricots et les fèves. L’Astragale est originaire de Mongolie et des provinces du nord de la Chine (Yunnan et Sichuan).
En Chine, pays dont elle est originaire, elle porte le nom de « Huang Qi ».
Il s’agit d’une plante au feuillage caduc, au port rampant ou buissonnant et aux fleurs groupées en épis ou en grappes. Mais la partie la plus intéressante de l’astragale est sa racine : c’est là que se concentrent les principes actifs.
Cependant, on doit attendre quatre années que ses racines (Huang Qi en chinois) soient pleinement développées.
Si l’astragale est connue depuis des siècles en Asie, ce n’est que dans les années 80 qu’elle fait son apparition en Occident. Les chercheurs sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux vertus de l’Astragale. Cette racine contient des principes actifs puissants et multiples, tels que les saponosides avec les astragalosides, des polysaccharides, des stérols végétaux et des flavonoïdes (comme la daidzeine ), tout comme quelques oligo-éléments.

Ainsi l’Astragale :

  • Contribue à l’activité adaptogène en tant que tonique,
  • Contribue à récupérer un bien être physique et mental,
  • Soutient les défenses naturelles,
  • Aide à éliminer l’excès de fluide physiologique.