Anti-âge & Articulations

SOUPLESSE

30,00 

Flacon 500 ml

Référence : 808

Pierre Valentin Marchesseau, le père de la naturopathie parlait de colles et de cristaux. Les cristaux sont des résidus issus de la dégradation des aliments qui sont riches en protéines, qu’ils soient d’origine animale ou végétale, constitués d’acide urique, d’urée, de créatinine, d’acides divers et de minéraux usés. Ils sont de petite taille, structurés, avec des angles pouvant être durs et aiguisés. Ces déchets hydrosolubles, normalement évacués par les reins avec l’urine, et par les glandes sudoripares avec la sueur peuvent parfois être si abondants que ces derniers ne suffisent plus à les rejeter totalement. Il arrive alors qu’ils se logent dans nos articulations, perturbant ainsi leurs mobilité. Dans ces cas les plantes à tropisme rein sont indiquées afin de les dissoudre et permettre au corps d’éviter les désagréments d’une surcharge cristalloïdes.

Le produit SOUPLESSE a été formulé en ce sens.

1 à 3 bouchons dans un verre d’eau ou 2 à 3 bouchons dans 1 litre d’eau à boire dans la journée.

Déconseillé chez les personnes sous traitement anti-coagulant (fucus, ail), chez les femmes enceintes (bambou, oseille), chez les enfants, les adolescents (oseille) et les personnes souffrant d’allergie aux dérivés salicylés (bouleau, reine des près).

Ne pas utiliser en cas d’insuffisance rénale.

Ne pas utiliser de manière prolongée (maximum 6 semaines) (genévrier).

A conserver de préférence au réfrigérateur après ouverture.

 

Apport de 3 bouchons (30 ml)*
Genévrier : 0,3 g
Ortie : 0,45 g
Prêle : 0,3 g
Persil : 0,3 g
Bouleau : 0,3 g
Vergerette : 0,3 g
Reine des prés : 0,45 g
Fucus : 0,3 g
Ail : 0,3 g
Oseille : 0,3 g
Fenouil : 0,3 g
Citron : 0,3 g
Frêne : 0,3 g
Céleri : 0,3 g
Cassis : 0,3 g
Fraise : 0,3 g
Bambou : 0,3 g
Camomille : 0,3 g
Romarin : 0,3 g
Autres ingrédients : glycérine, acide citrique et ascorbique, sorb. de potassium, arôme fruits rouges.

* Equivalent plante sèche

Bambou Tabashir

On utilise essentiellement les espèces Bambusa arundinacea et Bambusa vulgaris.
De ces plantes, est extraite un exsudat, aussi appelé « Bambou Tabashir »,une résine, source naturelle de Silice (silicium).
Le silicium est un oligo-élément présent dans les principaux tissus de soutien de notre organisme comme les muscles, les os ou les cartilages. Avec l’âge, on observe souvent une perte de densité osseuse et une baisse de la concentration en silicium.
La Silice du Bambou est utilisé :

  • Pour favoriser le confort articulaire,
  • Pour favoriser la santé de l’os.

Ortie

L’ortie dioïque, Urtica dioica, est une espèce d’origine eurasiatique qui est aujourd’hui présente dans le monde entier. Formidable plante bioindicatrice des sols basiques et riches en azote, phosphore et potassium. Dans de nombreuses culture, l’ortie à une dimension magique. Ainsi, un bouquet d’ortie placé sous le lit d’un malade, assurerait sa guérison et porté sur soi protégerait du mauvais œil.

Pour citer François Couplan « l’ortie est la plante verte la plus riche en protéine d’excellente qualité puisqu’équilibrée en acide aminées ». Notons que 100 g de feuilles fraîches représentent à elles seules 400% des apports journaliers en vitamine C ou encore 100% en calcium. Au delà de sa grande richesse en nutriments, l’ortie :

  • favorise la consolidation des os, ongles et cheveux,
  • contribue a une peau nette,
  • fournit de la force,
  • favorise le bien être circulatoire.

Bouleau

Le bouleau, Betula pendula,  fait partie de la famille des bétulacées et du genre Betula. Il apprécie les climats tempérés autant que subarctiques. Son dynamisme de croissance fait de lui un arbre « colonisateur » capable de se reproduire très rapidement. C’est un arbre qui pousse surtout dans les sols riches en silice.
On le trouve parfois dans les terrains argilo-sableux, donc qui contiennent à la fois de l’argile et du sable. Vous le trouverez dans une grande partie de l’Europe sauf l’extrême nord et la région méditerranéenne. Etant un arbre relativement septentrional, il n’a bien évidemment pas été remarqué par les Anciens de l’Antiquité grecque comme romaine mais par Hildegarde de Bingen au 12ème siècle .
Les feuilles contiennent une teneur variable de tanin (4 à 15 %), une saponine, des acides phénols, de la vitamine C, ainsi qu’un flavonoïde connu sous le nom de rutine. Cela confère au bouleau de :

  • Augmenter la quantité d’urine afin de faciliter l’élimination des petits dépôts urinaires,
  • Favoriser le bon fonctionnement des voies urinaires,
  • Contribuer au bien-être des articulations.

Genévrier

Plante compagnon de l’homme depuis des milliers d’années ; Pour la Grèce, nous pouvons citer l’exemple d’Hippocrate qui aurait procédé à des fumigations de genévrier lors d’une épidémie de peste à Athènes. Le genévrier commun est un arbuste de quelques mètres, ordinairement touffu et buissonnant en forme de pyramide étroite. Le genévrier est commun dans toute la France, dans les clairières, les landes, les pâturages. Il se retrouve dans la plus grande partie de l’hémisphère boréal.
Les parties utilisées sont les baies récoltées en automne. Ces baies contiennent une huile essentielle renfermant plus de 60 composants : des monoterpènes, des tanins, de nombreux flavonoïdes ainsi que des diterpènes et un principe amer la junipérine.
Le genévrier :

  • Soutient la fonction excrétoire des reins,
  • Aide à maintenir une digestion saine.