Anti-âge & Articulations

GLUTATHION P4

29,00 

90 gélules

Référence : 184

Protège les cellules contre le stress oxydatif.

Effets des radicaux libres

Leur excès provoque des maladies liées au vieillissement et à l’inflammation chronique.

Origine des radicaux libres

Ce sont des dérivés fortement réactifs et instables, très toxiques, issus du métabolisme de l’organisme.
Leur production est continuelle et naturelle. Habituellement, l’organisme se débarrasse de leur excès facilement.
En effet, ils sont neutralisés par des systèmes régulateurs qui font appel à des minéraux, des enzymes et des vitamines.

Différents agents extérieurs augmentent la production des radicaux libres :

  • Prise excessive de certains médicaments comme le paracétamol, vaccins (oxyde de graphène), métaux lourds,
  • Produits chimiques (benzopyrènes des barbecue, nitrosamines des aliments fumés), tabac, alcool, polluants atmosphériques, rayonnement ultra-violet (excès de soleil), radiothérapie.

Système de protection de l’organisme

Toutes les cellules sont équipées de puissants dispositifs enzymatiques de protection, dits endogènes,
complétés par l’intervention de facteurs exogènes nutritionnels baptisés antioxydants ou piégeurs de radicaux libres.

Parmi les enzymes éliminant les radicaux libres, il faut noter la glutathion peroxydase avec le sélénium comme co-facteur.

1 à 3 gélules par jour.

Apport de 3 gélules d’origine végétale
N-Acétyl Cystéine : 499 mg
L Glutathion réduit : 300 mg
Extrait de chardon-Marie : 150 mg
Sélénium (L sélénométhionine) : 55 µg (100 % VNR*)

Chardon Marie

Le chardon Marie (Silybum marianum) est actuellement la seule plante connue du genre Silybum. C’est un chardon qui se rapproche de la famille des marguerites. Il pousse dans le bassin méditerranéen et a été ensuite introduit en Amérique du nord. Il porte également le nom de chardon Notre Dame dû à la légende concernant les gouttes de lait déposées par la Sainte Vierge sur ses feuilles lors de la fuite en Egypte. Ce sont les graines de la plante qui sont utilisées, issues des fleurs violettes que l’on peut voir en campagne, bardées de piquants. La Silymarine, ingrédient actif de la plante appartient aux flavonoïdes, famille très répandue du règne végétal et fait l’objet de nombreuses études quand à son lien avec le foie.

Sélénium

Le sélénium est un oligoélément dont les propriétés physicochimiques sont proches de celles du soufre. Dans les tissus animaux, il est présent sous forme de sélénométhionine ou de sélénocystéine. La grande majorité des propriétés du sélénium s’exerce par l’intermédiaire des sélénoprotéines. Chez l’Homme, vingt-cinq sélénoprotéines ont été identifiées à ce jour. Les principales sont les désiodases, les glutathion peroxydases (GSH-Px), la sélénoprotéine P et la thiorédoxine réductase. Elles sont impliquées dans le métabolisme des hormones thyroïdiennes et dans les défenses antioxydantes.

Glutathion

Le glutathion est un tripeptide, il provient de l’alimentation et d’une synthèse endogène hépatique à partir de l’acide glutamique, la glycine et la cystéine. Le groupement thiol (SH) apporté par la cystèine confère au glutathion ses propriétés de détoxication de l’organisme. Le glutathion est un constituant de la glutathion-S-transférase qui est un puissant détoxifiant de métabolites tels que les pesticides et métaux lourds.

C’est l’un des antioxydants endogènes les plus puissants. Il agit comme substrat de l’enzyme glutathion peroxydase qui élimine les radicaux peroxydes néfastes.

Il est régénéré par le foie après avoir été utilisé par l’organisme.

La supplémentation en N-Acétyl Cystéine permet d’augmenter les taux de cystéine, et ainsi la biosynthèse du glutathion. Il est intéressant d’optimiser la supplémentation en associant l’oligoélément sélénium intervenant dans sa régénération.

Ses concentrations diminuent avec l’âge et le niveau d’exposition au stress oxydant.

NAC

La NAC (N-Acétyl Cystéine) est un précurseur du glutathion.