Anti-âge & Articulations

MOBILITÉ ARTICULAIRE

29,00 

200 gélules

Référence : 116

Nos mouvements quotidiens sont une merveille de la nature. Grâce à l’interaction complexe entre les articulations, les ligaments, les tendons et les muscles, nous sommes capables de marcher, de danser et de sauter. La mobilité articulaire peut être définie comme tous les mouvements qu’une articulation rend possible.
C’est l’aptitude de la composition musculo-tendineuse à acquiescer l’amplitude ostéo-articulaire. En termes plus clair, c’est l’amplitude offerte par une articulation.
Si l’une des plus de 140 articulations est « irritée », notre ingénieux système locomoteur se trouve en déséquilibre. L’usure articulaire crée une cascade de réactions souvent accompagnée de douleurs qui limite la mobilité articulaire. Aussi avons-nous formulé MOBILITÉ ARTICULAIRE afin d’apporter au mouvement toute l’aisance dont il a besoin.

 

 

 

1 à 2 gélules matin, midi et soir.

Déconseillé aux personnes souffrant d’allergie aux dérivés salicylés (Saule) et aux personnes sous traitement anti-coagulant (Curcuma).

Apport de 6 gélules végétales
Saule blanc : 480 mg
Curcuma : 480 mg
Boswellia extrait : 240 mg
Griffe du chat : 240 mg

Boswellia

Le Boswellia serrata est un arbre tortueux originaire d’Inde qui apprécie les sols sableux et secs des régions désertiques. D’une grande résistance, il ne craint ni la sécheresse ni la chaleur. Dans son milieu naturel, il peut atteindre jusqu’à 8 m de hauteur. Mais ce ne sont ni les feuilles, ni les fleurs, ni les fruits qui renferment les principes actifs de l’arbre.
La résine de boswellia contient naturellement entre 5 % et 10 % d’huile essentielle, des acides beta boswelliques dont en particulier Acides Acétyl-11 Kéto-bêta-Boswelliques dit AKBA .

L’AKBA est 2 fois plus actif que les autres acides bêta-boswelliques.
Ainsi, le Boswellia maintient la santé articulaire en soutenant leur flexibilité et leur souplesse.

Curcuma

Le Curcuma (Curcuma longa), encore appelé Safran des Indes, est une plante herbacée dont les tiges peuvent atteindre un mètre et possèdent de nombreux rhizomes dont la couleur intérieure varie du jaune à l’oranger. Réduits en poudre, ils sont consommés autant comme épice, que préconisés dans de nombreux suppléments dédiés au bien-être.

Marco Polo en 1280 retrace le transport du curcuma entre la Chine et l’Inde dans son journal de bord. Pendant ce siècle-là, les commerçants Arabes ont desservi le marché Européen depuis l’Inde. Un peu plus tard, lors du début de la colonisation de l’Inde par les Anglais (XVe siècle), le curcuma fut mélangé, entre autres, avec du cumin et de la coriandre pour former ce que l’on appelle le curry.

Cette couleur jaune, symbole de force et de chance, très caractéristique du curcuma est due à un groupe de pigments naturels que l’on appelle « curcuminoïdes ».
Ainsi le curcuma :

  • Aide à protéger les articulations,
  • Aide à réduire le stress oxydant,
  • Facilite la digestion,
  • Soutient le fonctionnement du système nerveux,
  • Aide a maintenir la santé du foie.

Saule

Comme nous l’indique sa racine celte sa-lis (ou salik) qui signifie « près de l’eau ». Le Saule affectionne particulièrement les lieux tempérés de l’ensemble de l’hémisphère nord, en bordure de rivières et de ruisseaux, sur terrains frais et humides, voire même marécageux.
C’est le XIX ème siècle qui va les mettre scientifiquement en évidence. Tout d’abord en 1829, Pierre Leroux, isole de l’écorce du saule l’un de ses principes actifs, la salicine. On se rend alors compte que salicine et aldéhyde salicylique possèdent la même structure de base. Il faudra attendre la fin du XIX ème siècle (1897) pour que Félix Hoffmann, alors chimiste chez Bayer, mène la fabrication à l’échelle industrielle de l’acide acétylsalicylique, autrement dit l’aspirine ! L’écorce de saule contient des salicylates comme la salicine, des composés phénoliques tels que saligénine, l’acide salicylique libre et des tanins. Mais c’est surtout la salicine qui lui donne ces lettres de noblesse.