Drainage & Détox

MÉTAUX LOURDS

32,10 

200 gélules

Référence : 130

Aluminium, arsenic, cadmium, chrome, nickel, mercure, plomb… Notre exposition aux métaux lourds est permanente, en particulier dans les amalgames dentaires.
Or, même à faible dose, elle peut être à l’origine de perturbations de notre système en prenant la place des oligo-éléments essentiels pour de nombreuses fonctions vitales.

Certaines substances se combinent aux métaux lourds pour les éliminer, ces substances vont être acheminées au travers de nos organes d’élimination : foie, rein, poumons et on opère alors une détox douce aux métaux lourds. Ces plantes se retrouvent dans notre produit METAUX LOURDS.

1 à 2 gélules matin, midi et soir.

Déconseillé chez les personnes sous traitement anti-coagulant (Ail des ours).

Apport de 6 gélules végétales
Coriandre : 600 mg
Ail des ours : 450 mg
Chlorella : 450 mg

Coriandre

La Coriandre ou Coriandrum sativum fait partie de la famille des Apiacées. Elle se trouve en Europe méridionale et au Moyen Orient. La coriandre, du grec Koris et Andros, est connue sous l’appellation de persil chinois ou arabe. La coriandre est réputée pour être l’une des plus anciennes épices « médicinales » connues et est utilisée depuis au moins 7 000 ans.
Cette épice a été trouvée dans la tombe du roi Toutankhamon et ses graines sont mentionnées dans la Bible.
Au Moyen-Âge, une autre facette de la coriandre vit le jour : elle devint une potion magique aphrodisiaque, dénommée philtre d’amour, que l’on cachait sous l’oreiller.

Les graines de coriandre sont riches en huile essentielle, huile grasse : avec, notamment, de l’acide pétrosélinique, des Flavonoïdes tels que la quercétine, coriandrinol, rutine etc…
Donnant ainsi à la plante ses vertus pour :

  • Aider à la digestion,
  • Aider à maintenir un équilibre normal des gaz dans le tube digestif,
  • Aider à maintenir une digestion normale des graisses.

Ail des ours

L’Ail des ours, ou ail sauvage, est une plante herbacée vivace de la famille des Amaryllidaceae, comme l’ail cultivé, l’oignon ou le poireau. Elle pousse dans les sous bois, ressemble au muguet mais elle est très loin d’avoir son odeur. On date l’usage de l’ail des ours au néolithique, entre 7 000 et 6 000 an avant notre ère.
Les premiers à l’avoir utilisé sont les Celtes et les Germains. La plante aurait d’abord été utilisée comme herbe magique par les druides, bien avant de devenir un remède et un condiment.
Son nom scientifique, Allium ursinum, provient du nom de la constellation Ursa major, le nom latin qui désigne la Grande Ourse, en référence à sa capacité à se répandre en véritable colonie. L’ail des ours est très riche en composés soufrés, en vitamine C , en HE et :

  • Régule le métabolisme du cholestérol,
  • Aise a maintenir un bon fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins.

Chlorella

Cette algue d’eau douce est apparue il y a environ 1,5 milliards d’années sur notre Terre. Présente dans le monde entier, résistante, elle vit dans les mares et les lacs. Très petite, sa taille ne dépasse pas les 2 microns, unité de mesure correspondant à la taille d’un globule rouge. Cette micro-algue est très courante dans les Pays d’Asie. Les japonais sont ceux qui en consomment le plus, ils l’utilisent d’ailleurs depuis très longtemps pour ses propriétés nutritionnelles exceptionnelles. En 1890, le Hollandais Martin Beyerink découvre cette plante aux vertus incroyables.
Il la baptise « Chlorella vulgaris » appartenant au grec « chloros », pour sa couleur verte détectable seulement au microscope, et « Ella », signifiant petit en latin.

Source d’éléments nutritifs essentiels : protéines (60% : acides aminés essentiels ou non), vitamines (A, B, C et E), acides gras essentiels non saturés, minéraux (fer, calcium, magnésium, zinc, potassium, soufre, manganèse), la Chlorella est aussi l’un des végétaux les plus riches en chlorophylle et en vitamine B12.
Ainsi la Chlorella :

  • Favorise le processus naturel de détoxication de l’organisme,
  • Aide a maintenir une fonction normale du côlon.