Hygiène digestive & intestinale

ÉLIXIR DU SUEDOIS LIQUIDE

36,20 

Flacon 500 ml

Référence : 810

C’est un médecin naturaliste suédois, le docteur Samst, qui a redécouvert la formule de cet ancien élixir il y a environ 250 ans. Maria Treben, dans son ouvrage « la santé à la Pharmacie du Bon Dieu », décrit les bienfaits de ce fameux élixir.

Les plantes de cette recette originale contribuent à l’élimination des toxines, au transit intestinal, tout en étant tonique digestif.

1 à 3 bouchons dans 1 verre d’eau par jour.

A conserver de préférence au frais après ouverture.

Déconseillé aux enfants de moins de 12 ans (Aloès + Valériane).
Ne pas utiliser pendant la grossesse ou l’allaitement (Aloès).

Apport de 3 bouchons (30 ml)*
Aloe vera jus : 2 g
Zédoaire racine : 2.5 g
Myrrhe exsudat : 1 g
Cannelle écorce : 2 g
Gingembre rhizome : 2 g
Citron zeste : 2 g
Quinquina écorce : 2.5 g
Véronique plante entière : 2 g
Sorbier fruit : 2.5 g
Valériane racine : 2.5 g
Anis vert fruit : 2 g
Gentiane racine : 2.5 g
Fenouil fruit : 2 g
Autres ingrédients : Glycérine, acide citrique, vitamine C, sorbate de potassium, arôme naturel fruits rouges.
Extrait liquide sans alcool – Méthode Plocher

* Équivalent plantes sèches

La Gentiane Jaune

D’après Dioscoride et Pline L’Ancien, les gentianes devraient leur nom au roi D’Illyrie Gentius. Cette plante vivace s’étend à presque toutes les montagnes du Centre et Sud de L’Europe et de l’Asie mineure. La Gentiane Jaune contient les fameuses Xanthones aux vertus semblables au millepertuis. La Gentiane est utilisée traditionnellement pour:

  • la fatigue mentale et physique.

Aloé Vera

L’aloès est une plante succulente vivace, appartenant à la famille des Aloéacées, originaire de l’Afrique du Sud et de l’Est. Elle a été introduite par la suite au nord de l’Afrique, dans la péninsule arabique, la Chine, les pays méditerranéens et les Antilles. Dans l’Egypte ancienne, elle était la plante dont le « sang » donnait la beauté, la santé et l’éternité. Elle faisait partie du rituel d’embaumement et accompagnait le pharaon dans l’au-delà. On utilise la feuille dont on distingue deux parties qui différent de par leur apparence, leur composition et leurs propriétés. Il s’agit du suc et du mucilage.
Le terme « gel » ou « mucilage » se réfère au seul liquide visqueux contenu dans les cellules et c’est lui que nous utilisons dans nos préparations. Le gel est composé d’environ 75 molécules actives dont des vitamines, minéraux, enzymes, polysaccharides, composés phénoliques et acides organiques qui, agissant en synergie, donnent à l’aloès ses vertus :

  • Aide à favoriser la digestion,
  • Aide à encourager la régularité du transit,
  • Aide à réguler le métabolisme glucose-insuline,
  • Aide à accroître les défenses naturelles,
  • A un effet bénéfique en cas de fatigue.

Gingembre

Longtemps inconnu en Occident, le gingembre fait partie intégrante des us et coutumes orientaux. Importée en Europe lors des grandes découvertes, cette épice a rapidement fait l’objet d’un commerce intense, auréolé de nombreuses croyances et incertitudes concernant son origine et ses propriétés. Le nom Zingiber officinale et sa traduction française « gingembre » proviennent du mot sanskrit shringavera, qui signifie « en forme de bois de cerf », en allusion à la forme des jeunes pousses sortant de son rhizome. Le gingembre, plante à la saveur piquante et poivrée, est considéré comme un vecteur de yang, c’est à dire qu’il apporte de l’énergie, du tonus et de la chaleur. La composition chimique du gingembre est complexe : outre l’amidon qui représente une grande partie du poids de la plante, on distingue la présence d’oléorésine, riche en composés piquants phénolique et cétonique tel que le gingérol, et une huile essentielle comportant majoritairement des alcools sesquiterpéniques. Des protéines, des vitamines et des minéraux sont également présents.

Anis vert

L’anis vert, Pimpinella anisum L., est une plante herbacée de la famille des Apiacées, cultivée comme plante condimentaire pour ses feuilles et ses graines aromatiques.
Les apiacées ont pour réputation commune d’être considérées comme des plantes aromatiques dont les canaux sécrètent des essences agréables. Les carottes, le persil ou encore le fenouil font partie de cette même famille d’espèces végétales.

Les premières traces de la culture de l’anis vert apparaissent en Égypte il y a plus de 4000 ans. Chez les Grecs, on l’appelle tragion. Le mot grec tragion s’explique ainsi : cette plante était consommée par les boucs blessés par des flèches. On a donc fait une relation entre cette plante et le bouc, ce qui a mené d’anciens astrologues grecs à faire de l’anis une des plantes de la constellation du capricorne !

Ses tiges sont grêles, creuses et très ramifiées peuvent atteindre de 50 à 70 cm d’auteur. Les feuilles sont de couleur vert vif, celle de base sont larges de forme arrondie ou lobée tandis que les feuilles vers le sommet sont découpées en lanières.
On utilisera principalement les fruits pour leur vertu. En effet, Les graines de l’anis vert sont constituées majoritairement de polysaccharides, flavonoïdes, hétérosides de flavones, d’acides phénols, de furcoumarines et d’une HE constituée majoritairement de trans anéthole.

Le Pastis, boisson apéritive et digestive a su profiter pleinement de ce qu’offre cette belle plante !